H&S

S’il incombe au directeur de veiller à la sécurité et à la protection des personnels et d’assurer la sauvegarde des biens du LCS, chacun doit se préoccuper de sa propre sécurité et de celle des autres, tout particulièrement dans un laboratoire de chimie.

L’ACMO (agent chargé de la mise en oeuvre des règles d’hygiène et de sécurité) assiste et conseille le directeur. Il informe et sensibilise les personnels travaillant au LCS pour la mise en œuvre des consignes d’hygiène et sécurité.

Tout accident doit être déclaré sans délai à l’ACMO et au directeur. En cas de blessures, une déclaration d’accident du travail doit être remplie auprès de l’un des personnels administratifs.

Les risques spécifiques rencontrés au LCS sont ceux habituellement rencontrés dans un laboratoire de chimie (incendie, risques chimiques liés à la nature des produits, travail sur écran) ou spécifiques à nos activités de recherche (équipements sous pression, équipements sous vide, bruit).

L’ACMO est le conseiller du Directeur du LCS dans le domaine de l’hygiène et de la sécurité :

  • analyse les postes de travail
  • adapte le poste de travail à l’être humain
  • propose des mesures propres à améliorer les règles H&S
  • participe aux recensements des besoins de formation du personnel en matière d’hygiène et de sécurité.
  • veille à la bonne tenue du registre d’hygiène et de sécurité

Un Sauveteur-Secouriste du Travail est :

  • un membre du personnel du LCS
  • volontaire ou désigné pour porter secours en cas d’accident
  • capable de porter secours au sein du LCS :
  • à tout moment
  • à toute victime d’un accident du travail
  • dans l’attente de l’arrivée des secours spécialisés

Durée indicative : environ 1h.

Vous allez visionner une vidéo contenant les informations necessaire à l’obtention de votre diplome Hygiéne et Sécurité.

46 questions suivront cette vidéo, le questionnaire est découpé par thème, lors d’une faute à un théme donné vous serez invité à revisionner le ou les chapitres concérnés dans la vidéo avant de reprendre le qcm là où vous en etiez.

Complétez sans faute ses 46 questions et votre diplôme vous attendras dans nos locaux à votre arrivée.

Ceci est une question à réponse unique :

Exemple 1

Exemple 2

Ceci est une question à réponses multiples (qui peut cependant posseder une seule réponse valide) :

Exemple 3

Exemple 4

Nous vous conseillons de passer en navigation plein écran le temps de l’autoformation (F11).

Commencer !!!

OBJECTIF

  • Permettre à tout personnel ou usager de signaler une situation qu’il considère comme anormale ou susceptible de porter atteinte soit à l’intégrité physique et la santé des personnes, soit à la sécurité des biens
  • Assurer la traçabilité de la résolution des problèmes
  • Conserver un historique de ces signalements pour l’exploiter dans le bilan annuel de prévention des risques et dans le programme annuel d’actions à entreprendre l’année suivante.

CE QUI PEUT ÊTRE NOTE

  • Les événements accidentels :

  • Les accidents corporels : il y a « blessure » entraînant un arrêt de travail et des frais médicaux.
  • Les accidents matériels : ils ont entraîné seulement des dégâts matériels (petits ou grands). Toute détérioration ou destruction d’un élément matériel, quelle qu’en soit la cause, sera prise en compte.
  • Les accidents bénins : ils ont pour seule conséquence des petits soins sans frais médicaux significatifs.
  • Les presque accidents : ils n’ont aucune conséquence pour la personne (ni blessure ni soin) et aucun dégât matériel. Mais chaque presque accident aurait pu engendrer une blessure plus ou moins grave. On dit souvent au sujet de ces événements : « j’ai eu peur ! il a failli tomber ! Il s’en est fallu de peu ! il a échappé belle ! ».
  • Les risques et l’amélioration des conditions de travail :

  • Risques et nuisances liés aux ambiances de travail (bruit, éclairage, température, aération,…).
  • Risques liés aux travaux réalisés par une entreprise extérieure
  • Risques d’incendie ou d’explosion
  • Risques liés à l’électricité
  • Risques liés à un non respect des règles d’hygiène (sanitaires, restauration, tabagisme,….)
  • Risques liés à la circulation routière

QUI PEUT NOTER DANS LE REGISTRE ?

Toutes les personnes concernées, ou toute personne ayant eu connaissance d’événements. C’est à dire : Personnels permanents et personnels non permanents (post-docs, étudiants, stagiaires, intervenants extérieur, …)

Localisation du registre H&S :

Nathalie PERRIER (secrétariat)

Bureau C213 (bât C)

Poste 2821